Concours Création Étudiante BD – Les Crous

Jeunes talents, lauréats du concours national 2019

6 jeunes artistes ont été récompensés lors du concours national Création étudiante BD – Les Crous 2019, sur près de 250 participants. Les participants du concours 2019 devaient proposer une bande dessinée de une à sept pages, déclinant le thème Révolutions. Les lauréats sont :

    • Lorenzo Bayol a reçu le premier prix pour sa bande dessinée « On en a gros »,
    • Juliette Green a été récompensé du deuxième prix ex-aequo pour « Convergence des luttes »,
    • Brian Martinez a également obtenu le deuxième prix ex-aequo avec « Œil pour œil »,
    • Elliot Royer a été honoré du troisième prix pour « 9 Révolutions »,
    • le jury a encore attribué une mention spéciale à Yuanyuan Jiang pour « La Couronne »,
    • et le prix du public a été décerné à Thomas Oblomo pour « Chef ! ».

    Les œuvres de bande dessinée réalisées par ces jeunes artistes seront exposées à l’occasion du SoBD à la Galerie Cécilia F. (150 mètres du salon), du 6 au 13 décembre 2019. Retrouvez ici sans attendre quelques extraits des œuvres récompensées, et venez rencontrer les jeunes talents à l’occasion du SoBD 2019.

Lauréats

Ayant un parcours chaotique, on m’oriente sur un Bac Pro électronique. J’ai vite compris que c’était pas ma voie. J’ai commencé une licence d’anglais, mais ça ne me plaisait pas non plus. Gribouillant toujours à droite à gauche en parallèle, on m’a alors proposé une école de dessin, l’ESMI. Je me suis vite passionné pour la BD, et maintenant que j’ai fini le cursus, j’aimerais en vivre.

Lorenzo Bayol1er prix

Juliette Green étudie aux Beaux-Arts de Paris, où elle approfondit sa pratique du dessin. Elle s’intéresse à la narration visuelle et travaille régulièrement sur des planches de bande dessinée dont le format peut aller de la feuille A4 au rouleau de plusieurs mètres. Ces planches sont d’abord conçues avec des logiciels puis encrées à la main. Souvent centrées sur des groupes et non des individus, elles dévoilent le penchant qu’a leur auteure pour la sociologie.

Juliette Green2e prix ex-aequo

J’ai 21 ans, je dessine. J’ai étudié à l’école Estienne, puis au lycée Auguste Renoir. Je remplis des carnets dès que j’ai le nez dehors, pour développer ce que j’y découvre dans mon travail de bande dessinée et d’illustration. Je viens de terminer mes études et m’apprête à devenir dessinateur de bandes dessinées !

Elliot Royer2e prix ex-aequo

Brian Martinez, 21 ans, Illustrateur bédéiste. Un style proche du manga. Une volonté de créer énormément d’histoires diverses. « Pour moi, le dessin sert avant tout à raconter des moments de vie dans des mondes fantastiques. » Style souvent pessimiste lié à l’enfance. « J’aimerais devenir un grand bédéiste et avoir les moyens de réaliser des projets plus ambitieux. »

Brian Martinez3e prix

Je m’appelle Yuanyuan Jiang et je suis en Master de Direction des Projets ou Établissements Culturels à l’Université de Bourgogne. Passionnée de dessin depuis toute petite, je continue à pratiquer durant mon temps libre. Lorsque j’ai effectué ma Licence de Langue Française en Chine, je travaillais parallèlement en tant qu’illustratrice free-lance. Je suis arrivée en France il y a un an, et depuis je découvre avec plaisir la culture française, notamment dans les domaines de la bande dessinée et du cinéma. Grande fan de mangas, j’essaie de mélanger les styles afin de créer mon univers, à travers lequel je raconte et dessine de nombreuses histoires.

Yuanyuan JiangMention spéciale

Ma pratique plastique a comme point de départ le dessin d’observation. Je dessine quotidiennement dans des carnets. Ces croquis font cohabiter trivial et grandiose sans jugement de valeur. Ces journaux artistiques intimes, sont la trace de mes déplacements, des moments passés à observer et à aiguiser mon regard sur le monde. À force d’observation et de lecture de BD, j’ai commencé à créer des histoires entre rêverie et souvenirs vécus. Dans ma pratique de la narration, je donne une part importante à la spontanéité dans le dessin; pour cela, je réalise mes bandes dessinées sans crayonnés directement sur le support final. Je porte une attention particulière à la relation entre le scénario et la forme graphique de l’histoire.

Thomas OblomoPrix du public

Ça se passe où ?

Pièces originales et livres dédicacés en vente à la Galerie Cécilia F., 4 rue des Guillemites, Paris IVe, (150 mètres du SoBD)

Du 6 au 13 décembre 2019, ouverture les mercredi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche, de 15h00 à 19h00 (fermeture lundi et mardi). Entrée libre.

Galerie Cécilia F.

Galerie Cécilia F., 4 rue des Guillemites, Paris IVe

Comment y aller ?

Metro lignes 1 et 11 : Hôtel de Ville / ligne 1 : Saint-Paul
Bus 69, 76, 96 : Saint-Paul

Jeune talent ? Participez au concours Création étudiante 2019

Crous Concours 2020

Le Concours Création étudiante BD des CROUS est ouvert à tous les étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur français. Il récompense chaque année 3 lauréats parmi plusieurs centaines de participants, lesquels bénéficient d’une dotation de 3 500 € (1er prix : 2 000 € / 2e prix : 1000 € / 3e prix : 500 €), d’une exposition sur le SoBD et d’une invitation à nos Master Class.

Vous êtes étudiant ? Vous souhaitez participer
au concours 2020 sur le thème « Alchimie » ?
Information et inscription : etudiant.gouv.fr

Les œuvres récompensées chaque années à l’occasion du concours Création étudiante BD les Crous font également l’objet d’une parution en album :

  • Albums Concours BD Les Crous
  • Albums Concours BD Les Crous
  • Albums Concours BD Les Crous
  • Albums Concours BD Les Crous
  • Albums Concours BD Les Crous

L’exposition consacrée aux Jeunes Talents du Crous est réalisée en partenariat avec

Montage et installation

Oblique Art Production