[Salle 2] Samedi 7 décembre 2019 – 17h00 à 18h00

La bande dessinée, un vecteur de propagande en Pologne ? Avant et pendant l’occupation allemande parurent des BD de propagande. Cette même volonté d’organiser la circulation des idées selon une ligne élaborée par le pouvoir grâce à la BD en place exista aussi pendant la période communiste. Revue de détail et questionnement : en avons-nous fini avec cette vision idéologique du 9e art ? Cette rencontre sera l’occasion d’aborder la réception de la bande dessinée polonaise pendant la période communiste. Quel fut l’accueil de la BD de la part du public (enfants/adultes), de la part de l’État, de la part des institutions culturelles (écoles, musées, bibliothèques), commerciales (librairies) et de la part des artistes eux-mêmes. On reviendra ici aussi sur les influences Est-Ouest et sur les échanges qui eurent lieu de part et d’autre du rideau de fer, notamment par le biais des publications communistes (Vaillant/Pif).

Avec :

Adam RusekChercheur polonais, spécialiste de la bande dessinée de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, ayant plusieurs ouvrages à son actif.
Tadeusz BaranowskiDessinateur polonais, né en 1945, connu pour ses œuvres chatoyantes et déjantées publiées dans la presse à compter de 1975.
Marzena SowaScénariste polonaise, installée en France ayant collaboré avec des artistes français et polonais, et connue pour Marzi, récits de son enfance en Pologne, avant 1990.
Berenika KołomyckaAutrice polonaise de bande-dessinées, dessinatrice, sculpteur, graphiste, elle est la créatrice de la série de bande-dessinées pour enfant Tiny Fox and Great Boar.
Thierry LemaireJournaliste, éditeur de Cases d’histoire, membre du comité de pilotage du SoBD et animateur de la rencontre