Les expositions du SoBD 2019

Pour sa 9e édition, le SoBD propose encore plus d’expositions ! Trois expositions dans les murs et trois autres hors les murs, qui se dérouleront pendant le salon, suivies de quatre expositions en “Off”, qui se succèderont de mi-décembre et fin janvier. Tout ceci en accès gratuit !

Le Musée éphémère de Dominique Goblet

Comme de coutume, le SoBD consacre son Musée Éphémère à son invitée d’honneur. C’est donc l’œuvre de Dominique Goblet qui sera présentée cette année : dessin à la mine de plomb, à la sanguine, à l’acrylique, projets individuels ou collectifs… Près d’une cinquantaine de pièces originales seront exposées, pour présenter le large éventail des créations de cette artiste polyphonique. Plus d’infos par ici.

Dominique Goblet participera aux tables rondes du Cycle des invités d’honneur (samedi 7 décembre 2019 après-midi).

Dominique Goblet, Faire semblant c'est mentir, publié par l'Association (2007)

Dominique Goblet, Faire semblant c’est mentir, publié par l’Association (2007)

La BD polonaise contemporaine

En 2019, le SoBD accueillera la Pologne à Paris. Pour la représenter, quatre artistes polonais viendront exposer leur travail : Tadeusz Baranowski, Berenika Kołomycka, Marzena Sowa et Przemysław Truściński. Une cinquantaine de leurs dessins et bandes dessinées originales seront exposés à cette occasion.

À noter que ces artistes participeront également aux rencontres et tables rondes du Cycle Étranger, centré sur la 9ème art polonais, le samedi 8 décembre après-midi.

Tadeus Baranowski, Skad sie bierze woda sodowa (Ongrys, 2013)

Tadeusz Baranowski, Skad sie bierze woda sodowa (Ongrys, 2013)

Exposition patrimoniale sur l’histoire de la BD polonaise

À l’occasion de la présence polonaise à Paris, le SoBD organise une exposition patrimoniale sur 100 ans et plus d’histoire de la BD enPologne. Installée à la Bibliothèque Polonaise, sur l’île Saint-Louis, cette exposition reprendra partiellement l’exposition “Comics Now!” présentée au Musée National de Cracovie, dont les pièces font partie de la collection privée de Wojciech Jama.

Koziołka Matołka, de Makuszyński et Walentynowicz

Couverture du premier recueil des histoires de Koziołka Matołka, par Makuszyński et Walentynowicz. 1935.

La Trans Galerie : So Book !

Cette année, pour sa quatrième présence au SoBD, la Trans Galerie consacrera son exposition d’art contemporain à la thématique « So Book ! ». Renouvelez votre regard sur les livres et redécouvrez-les, non plus en simple contenants mais en tant qu’objets… Et même plus ! En tant qu’œuvres d’un autre art. Avec François Andes, Rodolphe Baudouin, Jessy Deshais et Daphné Gentit. Plus d’infos par ici.

Jessy Deshais, EL n°11

EL n°11, un livre découpé de Jessy Deshais à voir sur So Book !, l’exposition de la Trans Galerie du SoBD 2019.

Concours Création étudiante Les Crous

Le SoBD expose les œuvres des six jeunes talents, lauréats du concours “Création étudiante BD” des Crous de l’année. Ce concours permet à plusieurs centaines d’étudiants de toute la France d’exercer leurs talents et, aux gagnants, de faire découvrir leurs œuvres.

« On en a gros », de Lorenzo Bayol

Extrait de « On en a gros », de Lorenzo Bayol, premier prix du Concours BD étudiante Les Crous 2019.

Atelier BD54

[“Off” du SoBD] L’Atelier BD54 est un collectif d’auteurs de BD amateurs, qui se retrouvent pour travailler sur des projets individuels ou collectifs, dont des fanzines portant sur des thèmes de société. Pour la deuxième année consécutive, les artistes de l’Atelier BD 54 exposent leurs planches, pendant le SoBD, au Voltigeur, un bistro parisien accueillant juste à l’arrière des Blancs Manteaux.

À l’occasion du SoBD 2019, ils auront également un stand aux Blancs Manteaux. N’hésitez pas à aller les rencontrer avant ou après avoir été voir leurs œuvres.

Atelier BD 54 - Gargouilles - Yoyo

Atelier BD 54 – Gargouilles – Yoyo

Et, pour continuer en beauté,… le post-SoBD

Expo Manuel-Cilluffo

Le SoBD vous propose une exposition présentant une sélection des œuvres de deux artistes contemporains de bande dessinée, Laurent Cilluffo et Manuel. Sans concertation, puisque les deux artistes ne connaissaient pas leur travail respectif, ils ont entrepris sur une longue période de plusieurs années de mettre en œuvre des méthodes graphiques reposant sur l’épaisseur toujours uniforme du trait. Non seulement la graisse du trait est-elle constante, mais les formes sont tracées à partir de segments simples, l’ensemble des éléments dessinées pouvant dès lors, le plus souvent, être décomposé en entités planes élémentaires: carré, cercles, droite, arc de cercle, etc.

Le SoBD vous propose une exposition confrontant le travail des deux artistes. Du vendredi 14 au dimanche 22 décembre, Galerie Cecilia F. (Paris IVe). Plus d’infos par ici.

Manuel - Blow Book

La page 183 du Blow Book de Manuel, chez La Crypte tonique

Expo Jimmy Beaulieu

Le SoBD 2018 et les célèbres auteurs canadiens qui y étaient invités vous manquent ? Ne vous désolez pas plus, il vous reste encore une opportunité… Avec cette fois Jimmy Beaulieu qui présentera son travail du 10 au 12 janvier 2020, à l’occasion d’une brève exposition-vente d’un week-end. Entre intimité et érotisme, entre vie quotidienne et histoires romantiques, soyez bien accroché pour saisir cette seconde chance de partir à l’autre bout du monde, sans quitter Paris. Plus d’infos par ici.

Expo Jimmy Beaulieu, janvier 2020

Jimmy Beaulieu

Expo Wojteck Konarzewski

Photographe de presse (Sipa Press) et de mode (Guerlain, Hermès, Givenchy,…), Woytek Konarzewski est aussi un portraitiste et un photographe de théâtre. Dans la continuation de la présence polonaise du SoBD, Woytek Konarzewski exposera ses photos du 14 au 19 janvier 2020, Galerie Cecilia F. (Paris IVe). Plus d’infos par ici.

Woytek Konarzewski, Theâtre 4

Woytek Konarzewski, Theâtre 4

7e Trans Galerie - So Solo

L’exposition collective de la Trans Galerie revient pour une 7e édition, toujours sous la direction artistique de Corine Borgnet, cette fois intitulée « So Solo ! » et prenant la forme d’une micro-fiac sobdienne. Les 15 artistes invités disposeront chacun d’un panneau de 60 x 230 cm qu’ils auront la tâche de transformer. Peinture, dessin, sculpture, photographies, collages… ce sont des mondes cohérents, tous de dimensions semblables, qui se voisineront sans jamais se croiser.

Du 21 au 26 janvier 2020, Galerie Cecilia F. (Paris IVe).